16/04 2012

Ghana : un procès ajourné par manque d’interprète

Une française de 37 ans à été arrêtée et mise en examen pour trafic de drogues présumé par les fonctionnaires de contrôle des stupéfiants à l’aéroport international de Kotoka au Ghana.

Fatima E., voyageait sur un vol de la compagnie Emirates Airlines en provenance de São Paulo au Brésil et transitant par Dubaï.

L’accusée aurait été appréhendée avec 2.7 kilos de cocaïne peu de temps après son arrivée à l’aéroport d’Accra, capitale du Ghana. La valeur marchande de cette prise est estimée à 1 million de dollars.

L’accusée ne parlant pas anglais, il à donc été quasiment impossible de procéder à un interrogatoire. C’est pour cela que le tribunal à pris la décision, face au manque d’interprète français, d’ajourner le procès.