2/04 2012

Les langues régionales revendiquées en France

C’est plusieurs dizaines de milliers de personnes qui ont manifesté ce samedi dans de nombreuses villes de France.

Ces défenseurs des langues régionales réclament une meilleure condition d’enseignement de leur langue régionale. Ils souhaitent aussi que le gouvernement ratifie la Charte européenne visant à sauvegarder et protéger les langues régionales.

A Quimper, 8 000 personnes ont manifestés pour défendre la langue bretonne. A Bayonne, c’est plus de 1 000 personnes qui se sont rassemblées pour soutenir la langue basque.

L’occitan a lui aussi soulevé les foules. En effet, à Perpignan, plus de 5 800 personnes ont formé un énorme lip dub visant à défendre le catalan. La manifestation était d’autant plus importante à Toulouse, où plus de 20 000 personnes se sont réunies pour soutenir leur langue.

A Ajaccio une chaîne humaine de plus de 300 personnes a été formée. La volonté des manifestants était la création d’une société bilingue ou la langue corse et la langue française cohabiteraient.

Les politiques étaient eux aussi présents lors de ces événements. François Hollande propose s’il est élu de ratifier la charte européenne au cœur de la polémique. François Bayrou, candidat du Modem souhaite aussi ratifier la charte européenne s’il accède à la présidence de la république. Eva Joly quant à elle affirme que “ça n’est pas parce qu’une personne parle plusieurs langues qu’elle n’aime pas son pays”.

Le sujet des langues régionales, qui d’accoutumée ne mobilise que très peu, est depuis ce week-end un sujet au cœur de l’élection présidentielle.