11/04 2012

Maroc, la langue Française bannie

La chaîne de télévision marocaine 2M réputée pour être une des chaînes les plus francophones du Maroc vient de revoir sa programmation linguistique.

Auparavant la majorité des programmes de la chaîne étaient diffusés en français. A partir d’aujourd’hui, plus de 80% des programmes seront diffusés en langue arabe et le reste des programmes en langue française comme le journal télévisé seront diffusés sur des créneaux horaires à faible écoute.

Par exemple, le journal télévisé en français diffusé tous les soirs à 20h45 sera désormais diffusé après 23h heure marocaine c’est-à-dire à une heure où l’audience est très faible. A l’heure française ce journal télévisé sera diffusé après minuit limitant encore plus l’audience étrangère et non arabophone.

Des quotas sont désormais instaurés sur les chaînes de télévision: les programmes en langues étrangères courantes au Maroc (le français et l’espagnol) ne devront pas représenter plus de 20% de la totalité des programmes.

Outre ces mesures, le HACA, le CSA marocain prévoit trois journaux quotidiens en arabe ou en amazigh (avec des sous-titres en arabe) sur la chaîne première.

Les radios sont aussi touchées par cette réforme et doivent consacrer plus de 80% de leur plages musicales à des musiques en langue arabe.

Cette décision pourrait pénaliser les acteurs économiques expatriés et les diplomates installés au Maroc. Cette réforme linguistique est survenue après l’interdiction de la publicité des jeux de hasard par le ministre marocain de la communication.

Certains internautes dénoncent déjà ces réformes qu’ils définissent comme un « camouflage des événements importants » du pays. Un blogueur influent à notamment écrit une lettre à Mustapha El Khalfi, représentant du ministre de la communication et porte parole du gouvernement.