13/06 2012

Des étudiants agissent pour la conservation du Sencoten au Canada

Il y a quelques années, le Sencoten, langue en voie de disparition parlée par le peuple Wsanec originaire de la péninsule de Saanich au Canada était parlée par seulement une dizaine de personnes.

Or, dès la rentrée 2013, le lycée Stelly, offrira des cours facultatifs de langue Sencoten. Déjà plus de 50 étudiants se sont inscrits à ce cours.

En effet, ces étudiants sont désireux de conserver une partie de leur patrimoine qui a la plupart du temps été remise en question par la disparition de la langue Sencoten.

Ainsi comme le précise John Elliott, enseignant : ” la langue est un élément clé de l’identité des Premières Nations. Pour les jeunes, l’apprentissage de la langue Sencoten favorise leur sentiment de fierté et d’appartenance à la tribu des Wsanec.

Au lycée Stelly, il y a plus de 900 élèves dont plus de 110 provenant des Premières nations.

Ainsi, l’école offrira dès septembre prochain des cours de Sencoten pour les élèves ainsi que des cours du soir pour les adultes.

De nombreuses personnes sont ainsi désireuses d’apprendre le Sencoten et cela se voit aussi au nombre de fois qu’a été téléchargée l’application iPhone qui offre une dictionnaire ainsi qu’un guide en Sencoten.

Cette démarche est saluée par les étudiants qui la soutiennent et qui se sentent impliqués dans la survie de la langue de leur peuple d’origine.

Il est important d’agir pour les langues de Première Nations car le nombre de personnes les parlant couramment a chuté de 95% en plus de 120 ans.

En savoir plus sur les peuples de Premières Nations.