20/12 2013

Google Traduction parle neuf nouvelles langues

Google Traduction a annoncé son intention d’ajouter neuf autres langues à son outil de traduction automatique, portant ainsi le nombre total de langues disponibles à plus de 80.

La plupart de ces nouvelles langues ajoutées au service de traduction sont parlées en Asie ou en Afrique subsaharienne. Les langues concernées sont le haoussa, l’igbo, le yoruba, le somali, le zoulou, le mongol, le népalais, le pendjabi et le maori.

Ces nouvelles langues couvrent aujourd’hui plus de 225 millions de locuteurs natifs dans le monde. Les nouvelles traductions fonctionneront sur le web, avec les recherches classiques et vocales de Google Now, et avec l’application solide de Google Traduction sans mises à jour nécessaires.

Le haoussa est principalement utilisé au Nigeria et dans ses pays voisins, et constitue l’une des langues les plus parlées d’Afrique après l’arabe, l’anglais, le portugais, le français et le swahili.

L’igbo et le yoruba sont tous deux majoritairement parlés au Nigeria et comptent respectivement près de 24 et 20 millions de locuteurs natifs.

Le somali est une langue afro-asiatique (ou chamito-sémitique) utilisée en Somalie et dans d’autres pays qui constituent la corne de l’Afrique. Elle est parlée par les Somalis d’origine et par d’autres peuples de la diaspora somalienne.

Le zoulou est parlé en Afrique du Sud et dans d’autres pays du sud-ouest de l’Afrique. Il s’agit de la langue du peuple zoulou avec près de 10 millions de locuteurs, dont 95% vivent en Afrique du Sud.

Le mongol est la langue principale en Mongolie et compte plus de 5,7 millions de locuteurs, malgré des formes et des dialectes différents dont certains ne sont pas mutuellement intelligibles.

Le népalais est la langue officielle de facto du Népal, également utilisée au Bhoutan. Le népalais a le statut de langue officielle dans l’ancien Etat indépendant du Sikkim et dans le district de Darjeeling situé dans l’Etat indien du Bengale-Occidental.

Le pendjabi est une langue parlée en Inde et au Pakistan qui compte plus de 100 millions de locuteurs natifs et constitue la 11ème langue la plus parlée en Inde.

Le maori est parlé en Nouvelle-Zélande principalement par les Maori. Il s’agit également de l’une des langues officielles de Nouvelle-Zélande et on estime à près de 60 000 le nombre de locuteurs de la langue.