9/07 2012

Les 5 évolutions majeures de Google Traduction

Vous souvenez vous de l’interface de l’outil Google Traduction à sa création ? Et en 2009 ? Et en 2010 ?

Il va sans dire qu’avec  l’omniprésence de l’internet dans la recherche d’informations, l’outil Google Traduction connaît une croissance exponentielle de son utilisation. Avec la traduction de l’équivalent de plus d’un million de livres par jour, l’outil ne cesse d’évoluer afin de toujours mieux satisfaire les internautes. L’utilisation de Google Traduction est un réflexe presque devenu élémentaire chez la plupart des internautes.

L’outil s’installe donc dans la vie quotidienne des internautes et ses multiples fonctionnalités très poussées lui permettent d’assoir son omniprésence.

Il faut cependant noter qu’il n’en a pas toujours été de la sorte. A ses débuts, l’outil avait du mal à trouver ses marques et a souvent été critiqués sur la qualité des traductions qu’il fournissait. C’est pour cela que depuis sa création, les ingénieurs de Google ne cessent de travailler sur cet outil pour le perfectionner.

Fournir une traduction parfaite aux internautes n’est pas le seul but de l’outil. En effet, l’autre but de Google Traduction est de parvenir à une traduction universelle de l’internet par le crowdsourcing (participation de tous les internautes).

Retraçons ensemble les 5 étapes, majeures et souvent oubliées, dans le développement de cet outil depuis sa création :

  • Avril 2006 : Lancement de l’outil Google Traduction.

 

L’outil Google Traduction a été lancé en avril 2006 dans le but de favoriser l’accès aux langues pour les internautes du monde entier.   Le système a fonctionné avec le logiciel de traduction automatique fondateur Systran jusqu’en 2007 mais Google l’a ensuite abandonné pour ensuite utiliser son propre système de traduction automatique.

  • Février 2009 : intégration de la prononciation orale d’une traduction. Intégration du dictionnaire qui donne en temps réel la définition du mot à traduire.

 

Au cours des trois années suivant son introduction, l’outil Google Traduction ne cesse de se voir implémenter de nouvelles fonctionnalités.  L’introduction d’un dictionnaire interactif est l’une des plus intéressantes évolutions de l’outil. Dès février 2009, les internautes peuvent taper un mot en langue étrangère et une fois la traduction obtenue ils peuvent en obtenir la définition en cliquant soit sur le mot en langue source soit sur sa traduction.

Outre cette évolution intéressante, on peut noter un effort certain de la part de l’outil Google Traduction de fournir à l’internaute une traduction de qualité et qu’il pourra utiliser. En effet, au même moment en 2009, l’outil se voit doté d’un système de retranscription orale de son contenu. Désormais, les utilisateurs peuvent utiliser l’outil pour non seulement obtenir la traduction d’un mot ou d’une phrase mais aussi sa prononciation dans la langue souhaitée.

  • Août 2009 : Création du centre de traduction de Google.

 

Un an après son annonce, Google lance en août 2009 son très attendu centre universel de la traduction. Ainsi, Google initie les internautes au crowdsourcing et ça n’est que le début de l’aventure. Le centre universel de la traduction lancé par Google a pour but de créer une mémoire de traduction universelle par et pour les internautes.  Le côté participatif de ce centre de traduction universel permet à l’internaute de s’assurer que les erreurs de traduction dues à la traduction automatique s’estompent peut-être peu à peu. Le centre de la traduction comprend dans un premier temps le service Google Translator Toolkit qui offre aux traducteurs un poste de travail gratuit en ligne.

  • Mai 2012 : Introduction de la traduction automatique des emails.

 

Certes l’outil a connu de nombreuses évolutions entre 2009 et 2012 mais l’innovation introduite au mois de mai dernier est un énorme pas en avant pour l’outil et ses utilisateurs. En effet, comme on l’annonçait dans un de nos articles, l’outil peut désormais traduire en simultané les emails reçus par ses utilisateurs sur leur boîte aux lettres Gmail. L’intégration de Google Traduction à Gmail est non seulement une avancée majeure mais permet aussi aux internautes d’accéder plus rapidement à la traduction du contenu désiré et d’ainsi faciliter leur communication avec des partenaires étrangers.

Cette avancée fait suite à l’innovation permettant aux internautes de voir instantanément traduite la page internet sur laquelle ils se trouvent dans la langue natale de leur moteur de recherche.

  • Juin 2012 : Possibilité d’éditer et de modifier les traductions des sites internet pour l’outil de traduction automatique des pages internet

 

Suite à l’introduction de son centre universel de la traduction en 2009, Google poursuit son but de mémoire de traduction universelle et de traduction participative du web. Depuis le mois de juin dernier, les internautes peuvent participer à la traduction mondiale de toutes les pages internet. Ainsi, suite à l’introduction de la traduction automatique des pages internet, les internautes se voient maintenant donnée la possibilité de participer à ce vaste projet. Si un internaute désire traduire une page internet il le peut. L’internaute fourni donc sa traduction et cette dernière est envoyée au propriétaire du site internet qui peut la valider ou l’infirmer.

Cet énorme pas en avant vient renforcer la volonté de Google de pallier les défaillances de son système de traduction automatique.

Comme vous avez pu le remarquer l’outil Google Traduction est en évolution constante et ne cesse de se plier aux exigences des internautes. Cet article n’a pas pour but de retracer toutes les évolutions de l’outil mais de retracer son histoire en 5 grands points. Il n’est pas fait état de tous les changements de l’outil comme par exemple de l’introduction de la traduction en cours de frappe.

 

Et pour vous, quel est le changement majeur de l’outil Google Traduction ?

Si vous en voyez un qui n’est pas listé dans cet article n’hésitez plus.