2/02 2014

Les applis sont-elles l’avenir du marketing digital ?

Alors qu’elles apparaissent comme un moyen pour les entreprises d’entrer en contact et de communiquer directement avec leurs clients, les applications se révèlent être un outil d’engagement relativement efficace pour les marques.

Le contenu d’un site est sans aucun doute efficace dans une stratégie de marketing international, mais il est important de ne pas sous-estimer le pouvoir des applications mobiles, qui pourraient même jouer un rôle central dans vos projets.

Il y a deux raisons à cela. Premièrement, les applications sont interactives : les consommateurs choisissent activement de les télécharger puis de les utiliser. Deuxièmement, les utilisateurs délaissent désormais l’ordinateur de bureau au profit d’un appareil mobile. De plus en plus de personnes utilisent ainsi des smartphones, tablettes ou autres technologies portables pour télécharger et profiter de leurs applications, au travail, à la maison ou en déplacement.

Développer une application dans le cadre d’un projet d’expansion de votre entreprise sur de nouveaux marchés est un moyen de communiquer avec des millions de nouveaux clients potentiels. Cette application peut être une version de votre navigateur Internet, réseau social, plateforme e-commerce, jeu, ou hub de contenu pour accompagner une nouvelle campagne ou une FAQ, tous traduits dans une nouvelle langue.

Le nombre d’applications est amené à croitre de plus en plus.

Une étude récente du cabinet Gartner montre que :

∙ Le marché devrait atteindre 268 milliards de téléchargements, générant des revenus de plus de 77 milliards de dollars en 2017

∙ Les utilisateurs de mobiles fourniront des flux de données personnalisées à plus de 100 applications et services chaque jour

∙ Les applications gratuites représentent 92% du total des téléchargements d’applications (et sont un bon moyen de proposer de la publicité)

∙ En 2017, les technologies portables (telles que les smartwatches) représenteront 50% du total des interactions via les applications

Ces statistiques sont frappantes et montrent que les applications mobiles gagnent énormément de terrain. Il devient donc de plus en plus difficile de sortir du lot.

Pourquoi localiser votre application ?

Faire appel à un service de traduction pour proposer une application au contenu exact et localisé pour votre marché cible est le meilleur moyen de commencer à faire connaitre votre marque à l’international. Si vous êtes un vendeur en ligne cherchant à se développer en Chine, développer une application uniquement en français ou même en anglais ne suffira pas. Proposer une version en mandarin vous permettra en revanche de vous faire connaitre auprès de plusieurs millions de nouveaux clients.

L’étude de Gartner montre également que les applications localisées sont efficaces. Une étude réalisée par Distimo a démontré qu’en seulement une semaine, une application localisée avait connu une augmentation du nombre de téléchargements de 128%, et une hausse de ses revenus de 26%.

« Un canal reconnu pour la diffusion de contenu »

« Les applications mobiles sont devenues un canal reconnu pour fournir du contenu et des services aux utilisateurs. Du divertissement aux services professionnels, du « quantified self » à la domotique, il existe une application pour presque tout ce dont un utilisateur connecté a besoin », explique Brian Blau, analyste au cabinet Gartner.

Lancer une application à l’international

Voici trois façons de se lancer :

1. Ciblez les régions en fonction du nombre d’utilisateurs de smartphones

Les applications sont essentiellement téléchargées sur des smartphones. Veillez donc à identifier la zone où l’adoption de ces appareils est la plus forte au niveau mondial. Le monde des smartphones évolue à un rythme soutenu.

Il y a quelques temps, la Chine a dépassé les Etats-Unis pour devenir le plus grand marché de smartphones au monde en volume, selon Strategy Analytics. Cette année, la Chine et l’Inde compteront plus de 400 millions de nouveaux utilisateurs de smartphones, selon une étude de Mediacells.

2. Testez votre application

Faites les choses petit à petit. Il n’est pas nécessaire de foncer bille en tête et de faire traduire dès le départ chaque aspect de votre application dans une nouvelle langue. En réalité, agir ainsi pourrait s’avérer contre-productif ; vous pourriez vous rendre compte que vous avez commis une erreur basique, que vous ne pourriez résoudre qu’avec des coûts supplémentaires.

Faites quelque chose de plus simple comme traduire le titre de votre application ou la description basique de celle-ci. Analysez ensuite ces traductions pour évaluer la qualité de la localisation. Si cette localisation fonctionne bien, alors vous pourrez commencer à développer le reste de votre application.

3. Ciblez de nouveaux canaux de distribution

Vous lancerez probablement votre application sur l’App Store d’Apple. Toutefois, veillez à ne pas négliger les autres plateformes de développement d’applications dans d’autres pays. Effectuez des recherches pour identifier quels sont les répertoires d’applications les plus populaires dans votre marché cible.