29/12 2013

Mieux apprendre une langue en chanson ?

La musique favoriserait l’apprentissage d’une nouvelle langue

Ceux qui peinent à réviser leur latin, à se rappeler de leur anglais ou à assimiler l’allemand auraient tout intérêt à entonner une chanson, selon une étude récente qui démontre l’amélioration de la mémoire grâce à la musique.

Des volontaires à l’Ecole de Musique Reid de l’Université d’Edimbourg avaient pour mission d’apprendre des phrases en hongrois, qu’ils devaient répéter 15 minutes après. L’ensemble des participants, divisés en trois groupes, devaient apprendre des phrases en les écoutant puis en les répétant.

Toutefois, un groupe entendait les phrases en chanson, un autre les écoutait dans un rythme particulier, et le dernier en version parlée. Le groupe qui a appris la langue à travers le chant a obtenu de biens meilleurs résultats que les deux autres groupes, selon les chercheurs.

Anne Merritt, qui enseigne l’anglais comme langue étrangère et écrit pour le Telegraph, propose des moyens pratiques d’utiliser la musique pour améliorer l’apprentissage des langues. Même si vous êtes certainement trop âgés pour les comptines, chanter des chansons pour enfants dans une autre langue peut être un bon moyen d’apprendre du nouveau vocabulaire.

Les débutants trouveront les tournures simples et l’utilisation de mots courants utiles, et ces chansons utilisent par ailleurs beaucoup de répétitions pour faciliter la mémorisation de nouveaux mots. Si votre niveau est un peu plus avancé, apprenez des chansons contemporaines ou pop. Vous pourrez ainsi apprendre des termes familiers et de l’argot, et parler comme un natif.

Répéter les paroles d’une chanson permet à un débutant de se familiariser avec la construction de phrases basiques et comprendre le fonctionnement de la langue dans son contexte. C’est aussi une façon divertissante et moins scolaire d’apprendre la conjugaison, par exemple.

Il existe par ailleurs un lien entre le fait d’avoir l’oreille musicale et être doué en langues. Des chercheurs ont constaté que les personnes ayant une connaissance pointue de la musique sont également plus sensibles à la phonologie. Ceux qui jouent d’un instrument peuvent donc plus facilement identifier et comprendre des sons différents dans une langue. Cela peut s’avérer particulièrement utile pour les langues tonales telles que le cantonais.

Tout ceci est confirmé par des résultats publiés dans le « Journal of Neuroscience », qui montre l’existence d’un lien entre les compétences musicales et la façon dont le cerveau contrôle le discours, précisant par ailleurs que les cours de musique améliorent la compréhension orale d’une langue.

L’objet de l’étude menée par l’Université d’Edimbourg était d’apprendre des phrases, mais le chant est également très utile pour apprendre du nouveau vocabulaire, tel que les couleurs et les nombres. Il est préférable d’utiliser une chanson connue, et de travailler les mots qu’elle contient. Ils seront bien plus faciles à mémoriser qu’une liste de mots sur une feuille de papier.

Certains se souviendront de cette mode dans les années 90, qui consistait à faire écouter du Mozart à ses enfants, pour s’assurer qu’ils deviennent des adultes intelligents. Même si l’effet Mozart a été quelque peu exagéré, il a tout de même permis d’effectuer des recherches complémentaires qui ont démontré que la musique classique pouvait améliorer temporairement la capacité à visualiser en 3D.

Dans l’univers des langues, l’amélioration de la représentation mentale peut permettre à une personne d’assimiler de nouveaux caractères dans des langues telles que le russe ou le japonais.

Alors si vous souhaitez vous familiariser plus rapidement avec une toute nouvelle langue, recherchez des chansons simples et écoutez-les en boucle pour assimiler du nouveau vocabulaire et des tournures de phrases simples.