Service de traduction en russe

Nous savons quelles informations vous demander afin d’optimiser votre processus de traduction en russe. Vos traductions en langue russe vous seront ainsi délivrées plus rapidement et sur le long terme, à moindre coût.

Nous mettrons à votre disposition un chef de projet qualifié et expérimenté en matière de gestion de services de traduction auprès de clients présents dans des secteurs variés.

Vos traductions russes peuvent être purement techniques, ou bien nécessiter un travail de création pour leur faire adopter le même style d’écriture que les textes d’origine.

Votre chef de projet chez TranslateMedia sélectionnera une équipe de traducteurs professionnels russes adaptée aux compétences requises pour votre projet, afin de vous délivrer un travail de qualité.

Nous disposons d’équipes de linguistes russes spécialisés dans des champs d’expertise divers. Ils connaissent votre secteur, ont une expérience, des connaissances et des compétences en rapport avec les projets que nous leur attribuons.

Le russe fait partie de la branche slave orientale des langues indo-européennes. Selon le recensement de 2010, le nombre de natifs russes dans le monde est d’environ 154 millions. Il s’agit de la huitième langue la plus parlée dans le monde, et de la langue la plus répandue en Europe. Le russe a le statut de langue officielle en Russie, en Biélorussie, au Kazakhstan et au Kirghizstan. Il existe également d’importantes communautés russophones en Ukraine, en Lettonie, en Moldavie, en Estonie et dans d’autres régions du Caucase. Le russe est aussi la neuvième langue la plus utilisée sur Internet.

Bien que la majorité de nos linguistes russes soient situés en Russie, nous disposons également d’un grand nombre de traducteurs et d’interprètes ayant pour langue native le russe, présents dans le monde entier. Nos chefs de projet ainsi que nos équipes de traducteurs présents partout dans le monde nous permettent de vous offrir un service de qualité lorsque vous avez des exigences pointues en termes de délais.

Nos services de traduction en langues slaves et d’Europe de l’Est

Albanais

L’albanais est une langue indo-européenne principalement parlée en Albanie et au Kosovo, mais également dans d’autres pays des Balkans en Europe du Sud. L’albanais est la seule langue restante parmi sa branche de la famille indo-européenne. Le nombre de locuteurs natifs albanais est estimé à environ 7 millions. On trouve aussi des locuteurs albanais dans beaucoup d’autres pays européens tels que la Grèce et l’Italie. La langue albanaise est également parlée dans un ancien dialecte par des communautés répandues notamment dans le sud de la Grèce et de l’Italie, en Sicile et en Ukraine.

Arménien

L’arménien est une langue officielle en Arménie et en République autoproclamée non reconnue du Haut-Karabagh, dans le Caucase du Sud. La langue arménienne appartient aux langues indo-européennes et est une langue minoritaire reconnue dans plusieurs pays tels que la Pologne, Chypre et la Roumanie. Selon le recensement de 2001, plus de 7 millions de personnes dans le monde ont pour langue maternelle l’arménien. Les deux dialectes modernes utilisés en Arménie sont l’arménien occidental et l’arménien oriental. L’alphabet arménien est le système d’écriture officiel en Arménie et a été inventé par Mesrop Machtots, un savant arménien connu au 4ème siècle après JC, sur demande du roi Vram Châhpouh.

Bosnien

Le bosnien est l’une des deux langues officielles de la Bosnie-Herzégovine. Selon le recensement de 2008, le nombre de locuteurs natifs bosniens est estimé entre 2,5 à 3,5 millions. Le bosnien fait partie des langues slaves méridionales de la famille indo-européenne. Tout comme le serbe, le croate et le monténégrin, le bosnien standard est fondé sur le dialecte chtokavien, et utilise à la fois l’alphabet latin et l’alphabet cyrillique comme système d’écriture officiels. La langue bosnienne est une langue minoritaire reconnue dans d’autres pays d’Europe de l’Est et des Balkans tels que la Serbie, le Kosovo et la Macédoine.

Bulgare

La langue bulgare appartient aux langues slaves méridionales et constitue la seule langue officielle en Bulgarie. Toutefois, le bulgare est également une langue minoritaire reconnue en Serbie, en Roumanie, en Ukraine et en Moldavie. Selon le recensement de 2011, plus de 6 millions de personnes ont pour langue maternelle le bulgare. Le système d’écriture officiel du bulgare est l’alphabet cyrillique, et la langue est devenue l’une des langues officielles de l’Union Européenne lors de l’adhésion du pays en 2007. Le bulgare est étroitement lié au Macédonien.

Croate

Le croate est la langue officielle en Croatie et l’une des nombreuses langues officielles de l’Union Européenne depuis l’adhésion du pays en 2013. La langue croate est aussi l’une des deux langues officielles de Bosnie-Herzégovine et est une langue minoritaire reconnue dans plusieurs pays européens tels que le Monténégro, la Roumanie, l’Autriche, la Hongrie et l’Italie. Le nombre de locuteurs natifs croates est estimé à plus de 5 millions dans le monde. Le croate est rattaché aux langues slaves méridionales, dans la famille des langues indo-européennes. La langue croate repose sur l’alphabet Gaj, fondé sur l’alphabet latin, et également utilisé pour les langues serbe et bosnienne.

Estonien

Le nombre de locuteurs natifs estoniens est estimé à près d’1 million. L’estonien appartient à la famille des langues ouraliennes, aux côtés d’autres langues européennes telles que le hongrois et le finnois. L’estonien, en plus d’être la langue officielle de l’Estonie, est devenu l’une des 24 langues officielles de l’Union Européenne en 2004. Ne faisant pas partie des langues indo-européennes, l’estonien est très différent des langues parlées dans ses pays voisins. Bien que la Russie soit un pays frontalier de l’Estonie, les deux langues ont très peu en commun à l’exception de quelques emprunts
lexicaux.

Finnois

Le finnois, avec le suédois, est l’une des deux langues officielles de la Finlande. C’est également une langue minoritaire reconnue en Suède. Selon le recensement de 2011, le nombre de locuteurs natifs finnois dans le monde est d’environ 5 millions. Des communautés utilisant le finnois comme langue maternelle sont aussi présentes dans les régions environnantes comme l’Estonie, la Norvège, la Carélie, et l’Ingrie. Le finnois est devenu en 1995 l’une des 24 langues officielles de l’Union Européenne. Le système d’écriture utilisé en finnois est fondé sur l’alphabet latin. La langue finnoise appartient à la branche des langues ouraliennes, avec le hongrois et l’estonien.

Géorgien

Le géorgien fait partie des langues kartvéliennes, spécifiques au Caucase du Sud, et constitue la seule langue officielle de la Géorgie. On estime qu’il existe plus de 6 millions de locuteurs natifs géorgiens dans le monde. Des populations parlant le géorgien sont également présentes en Russie, en Israël, en Ukraine, en Turquie, en Iran ou encore en Azerbaïdjan. Au total, 18 dialectes sont parlés à travers les territoires du Caucase. La langue géorgienne suit une orthographe phonétique, et l’alphabet géorgien moderne est composé de 33 lettres.

Grec

Le grec est une langue officielle en Grèce et à Chypre, et est devenu l’une des 24 langues officielles de l’Union Européenne lors de son adhésion en 1981. Le grec appartient à une branche indépendante des langues indo-européennes et présente très peu de caractéristiques communes avec les autres langues de cette famille. Il s’agit de la langue la plus ancienne parmi les langues indo-européennes, avec des écrits datant d’il y a 34 siècles. Le nombre de locuteurs natifs grecs est estimé à près de 13 millions dans le monde. Des minorités grécophones sont présentes notamment en Albanie, en Arménie, en Hongrie, en Italie, en Roumanie, en Turquie et en Ukraine.

Hongrois

Le hongrois est la langue officielle de la Hongrie, et est officiellement reconnue en tant que langue minoritaires dans ses pays voisins tels que la Roumanie, l’Ukraine, la Croatie, la Slovaquie, la Slovénie, la Serbie et l’Autriche. Le hongrois est une langue de la branche finno-ougrienne des langues ouraliennes. Il s’agit de la langue non indo-européenne la plus parlée en Europe. On estime entre 13 et 15 millions le nombre de natifs hongrois. La langue hongroise est devenue l’une des 24 langues officielles de l’Union Européenne lors de son adhésion en 2004.

Letton

Le letton fait partie du groupe baltique oriental des langues indo-européennes. Il s’agit de l’unique langue officielle en Lettonie. Au total, même si près de 2 millions de personnes peuvent parler le letton, seulement 60% de la population de Lettonie le parlent comme première langue. La domination du russe dans la seconde moitié du 20ème siècle a fortement marginalisé le letton. La langue lettone est devenue l’une des 24 langues officielles de l’Union Européenne en 2004. Bien qu’étroitement liées, les langues lettone et lituanienne ne sont pas mutuellement intelligibles.

Lituanien

Le lituanien est la seule langue officielle en Lituanie, et l’une des 24 langues officielles de l’Union Européenne depuis 2004. Basé sur l’alphabet latin, le lituanien appartient aux langues baltiques de la famille indo-européenne. On estime à environ 3,2 millions en Lituanie et 200 000 à l’étranger le nombre de locuteurs lituaniens natifs. Bien que la langue soit essentiellement parlée en Lituanie, des minorités utilisant le Lituanien comme première langue existent notamment en Biélorussie, en Lettonie et en Pologne, où le lituanien est reconnu en tant que langue minoritaire.

Macédonien

Le macédonien fait partie des langues slaves méridionales, qui appartiennent à la famille indo-européenne. Il s’agit de la langue officielle de la République de Macédoine, et d’une langue minoritaire reconnue en Albanie, en Roumanie et en Serbie. La langue macédonienne est mutuellement intelligible avec le bulgare et repose sur le même système d’écriture cyrillique. Le nombre de locuteurs natifs macédoniens est estimé entre 2 et 2,5 millions dans le monde. Plusieurs communautés parlant le macédonien sont présentes notamment en Grèce et en Bulgarie.

Polonais

Environ 40 millions de personnes dans le monde ont pour langue maternelle le polonais. Il s’agit de la seule langue officielle en Pologne. Elle est devenue l’une des 24 langues officielles de l’Union Européenne en 2004 lors de l’adhésion de la Pologne. Le polonais fait partie des langues slaves occidentales de la famille indo-européenne. D’importantes minorités parlant le polonais existent en Lituanie, en Biélorussie ou encore en Ukraine. Le polonais constitue la deuxième langue slave la plus parlée.

Roumain

Le roumain est une langue officielle en Roumanie et en Moldavie, tandis que l’Ukraine la reconnait comme une langue minoritaire. La langue roumaine fait partie de la branche romane orientale des langues indo-européennes. Le nombre de locuteurs roumains natifs est d’environ 24 millions dans le monde. Bien que la constitution de Moldavie appelle la langue nationale du pays le « moldave », les linguistes considèrent cette langue comme identique au roumain. D’importantes communautés roumanophones existent en Israël, en Italie, en Espagne et à Chypre.

Serbe

Le serbe est la langue officielle de Serbie, et l’une des trois langues officielles de la Bosnie-Herzégovine. Il s’agit également d’une langue minoritaire reconnue dans plusieurs pays d’Europe de l’Est. Des communautés parlant le serbe sont présentes notamment en Allemagne, en Autriche, au Monténégro et en Croatie. La langue serbe fait partie de la branche chtokavienne des langues indo-européennes. Le nombre de locuteurs natifs serbes est estimé à près de 9 millions. Le serbe utilise à la fois l’alphabet cyrillique et l’alphabet latin.

Slovène

Le slovène fait partie des langues slaves méridionales de la famille des langues indo-européennes. La langue slovène est parlée par environ 2,5 millions de personnes dans le monde. Il s’agit de la langue officielle de Slovénie, l’une des 24 langues officielles de l’Union Européennes depuis 2004, et une langue minoritaire reconnue en Autriche, en Hongrie et en Italie. Le slovène est aussi parlé par des communautés notamment présentes en Croatie et en Serbie. Certains dialectes serbo-croates sont mutuellement intelligibles avec la langue slovène.

Tchèque

Le Tchèque est l’unique langue officielle en République Tchèque, et appartient aux langues slaves occidentales de la famille linguistique indo-européenne. Depuis 2004 et son adhésion à l’Union Européenne, le Tchèque est l’une des 24 langues officielles de l’UE. Le nombre de natifs tchèques est estimé à près de 12 millions dans le monde. La langue tchèque est étroitement liée à la langue slovaque, et les locuteurs tchèques et slovaques peuvent se comprendre mutuellement. Le tchèque est également la langue étrangère la plus utilisée en Slovaquie. L’alphabet tchèque est issu de l’alphabet latin.

Ukrainien

Près de 30 millions de personnes dans le monde ont pour langue maternelle l’ukrainien. La langue ukrainienne appartient à la branche slave orientale des langues indo-européennes. L’ukrainien est la seule langue officielle en Ukraine, et une langue minoritaire reconnue dans plusieurs pays d’Europe de l’Est tels que la Moldavie, la Hongrie, la Serbie et la République Tchèque. Les langues les plus étroitement liées à l’ukrainien sont le russe et le biélorusse, bien qu’elles ne soient toutes les trois qu’en partie mutuellement intelligibles. L’ukrainien dispose de son propre alphabet cyrillique. Selon le recensement de 2010, plus d’un million de locuteurs natifs ukrainiens résident en Russie.

Pour plus d’information ou pour toute demande de devis, contactez-nous.